# GeopolitiX

Pravda

30 mars 2024

Paris a eu son Bataclan, Moscou son Chorus. Quel merdier la géopolitique tout de même ! Vladimir Poutine essaie de faire croire à sa population que cet attentat a été fomenté par Kiev, il est certain qu’à force de taper sur la gueule des quatre zigs qu’ils ont attrapé, sérieux vous avez vu la tête pleine de coquards et de gnons qu’ils ont les terroristes passés par les bureaux de la FSB, ex KGB. Avec ces gens-là, vous avouez n’importe quoi, oui ce sont les Ukrainiens, les Occidentaux et même pourquoi pas les extra-terrestres pendant qu’on y est, c’est qui vous voulez en fait mais arrêtez de nous frapper svp. La vérité est que, même s’il faut aujourd’hui se méfier de ce mot vérité, « pravda » en russe, également le nom du journal de propagande de l’Union soviétique pendant la majeure partie du XXème siècle, car les journaux de parti ont été remplacés par les fake news et les réseaux sociaux, la vérité serait donc que, selon tout vraisemblance et selon les services de renseignements de la plupart des pays occidentaux, c’est l’Etat Islamique de Khorassan (EI-K) qui serait derrière cet attentat. L’EI-K, kezako me direz-vous ? L’Etat Islamique, nous connaissons bien en France puisqu’ils ont justement commandité les attentats de 2015 à Paris, dont le Bataclan évidemment. Sauf que l’EI s’est subdivisé en plusieurs branches et l’EI-K est l’une d’entre elles. Attention, je vous préviens accrochez-vous à vos neurones, parce que ce n’est pas hyper simple à comprendre et faut être balaise en géographie des pays que personne connaît, quand je parlais de merdier en préambule, je pesais mes mots. L’EI-K, c’est la branche afghane de l’EI, implantée aussi au Pakistan, en Iran, au Turkménistan, en Ouzbékistan, au Kirghizistan, au Kazakhstan et au Tadjikistan, il faut déjà se concentrer pour ne pas faire de faute d’orthographe et tâcher de prononcer correctement. L’EI-K est donc basé en Asie centrale principalement mais il est né en Syrie et en Irak. A partir de 2019, ils perdent cependant des territoires au profit des Talibans, notamment en Afghanistan où ces derniers ont fini par revenir au pouvoir et chasser les Occidentaux en 2021. Vu de France et expliqué par les intellectuels du RN, on pourrait croire que tous les arabes sont des musulmans et que tous les musulmans sont des terroristes, avérés ou en puissance, tous d’accord pour nous exterminer. La réalité est évidemment toute autre et on en a une bonne illustration en Afghanistan où Talibans et EI sont des rivaux furax. La Russie étant un des seuls Etats à soutenir les Talibans, devient alors une cible pour l’EI-K, CQFD ! L’EI-K a trois grands ennemis jurés en fait, les Talibans, les Chiites de manière plus générale, car le monde musulman se divise en deux grands courants, les Sunnites et les Chiites, et bien-sûr les Occidentaux, dont la Russie fait partie. Car pour l’EI-K, les Russes sont des Occidentaux. Pour la Russie, c’est l’Europe et les Etats-Unis, les Occidentaux, mais pas pour l’Etat Islamique de Khorassan. Vous suivez ?

Depuis 2021, l’EI-K multiplie les attentats pour défier le pouvoir Taliban, par exemple celui de l’ambassade russe à Kaboul le 5 septembre 2022, faisant 6 morts. Les services de renseignement américains ont même informé Moscou début mars d’une possible attaque terroriste de l’EI-K sur leur territoire, seulement le monde a-t-il vraiment changé depuis la chute du mur de Berlin en 1989 ? Mon fils passe le brevet des collèges cette année et dans son cours d’histoire sur la guerre froide, il est indiqué : « La volonté d’instaurer une paix durable est affirmée et semble se concrétiser par la création de l’ONU. Cependant, des tensions apparaissent rapidement entre les deux puissances. Dès 1947, la guerre froide commence. On parle d’un monde bipolaire, divisé entre le bloc occidental mené par les États-Unis, et le bloc soviétique mené par l’URSS. Les deux blocs sont séparés par un « rideau de fer ». Les deux puissances ne s’affrontent jamais directement, mais cette rivalité provoque de nombreux conflits et des tensions dans le monde entier, jusqu’à la dislocation du bloc de l’Est en 1991. » (1)

Au vu des évènements récents en Ukraine, on se rend mieux compte que rien n’a changé, avec la Russie et la Chine d’un côté, les rouges, les Etats-Unis et l’Europe de l’autre, les bleus. Les rouges ne font pas confiance aux bleus, alors quand les bleus donnent une info aux rouges à propos d’une attaque des jaunes, elle n’est pas prise au sérieux. Pire que ça, on est en droit de se dire que cet attentat sert finalement bien les intérêts de Poutine s’il peut mettre ça sur le dos de l’Ukraine, en tout cas, c’est clairement ce qu’il fait, retourner la situation à son avantage, donner sa propre interprétation de la pravda.


(1) Kartable.fr, avec un K comme Kaboul.

Vous souhaitez intéragir ? Écrivez un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Chômeurs payeurs
    # EconomiX

    Chômeurs payeurs

    2 mai 2021
    J'ai commencé ma carrière au chômage ! J'avais pourtant fait de brillantes études, enfin de brillantes études je ne sais pas, mais en tout cas une brillante école c'est certain, une des meilleures de France dans son ...
    Lire la suite
  • Georgia et ses frères
    # PolitiX

    Georgia et ses frères

    26 septembre 2022
    Dans l'Italie d'après-guerre, Rosaria et ses quatre derniers fils (Rocco, Simone, Ciro et Luca) fuient la Basilicate, le sud et sa misère pour émigrer vers le nord, à Milan, où le frère aîné de la famille s'est ...
    Lire la suite